Cette célèbre chanson pour enfant a été utilisée comme instrument de torture… Et c’est vraiment inhumain

Si vous connaissez la chanson pour enfants “Baby Shark”, faites attention. Aux États-Unis, elle a été reconnue comme méthode de torture dans une prison de l’Oklahoma.

Deux anciens agents de détention d’une prison de l’Oklahoma ont été accusés d’avoir soumis des prisonniers à des punitions “inhumaines”. Les détenus ont été contraints d’écouter “Baby Shark” pendant des heures alors qu’ils étaient debout, les mains menottées dans le dos. Voici à quoi ressemble cette chanson pour vous donner une idée.

Les autorités américaines n’ont pas du tout plaisanté avec cette histoire. Une enquête a été menée et a révélé qu’au moins quatre prisonniers ont subi ce supplice. Les ex-officiers, Gregory Cornell Butler Jr. et Christian Charles Miles ont été inculpés ce lundi 5 octobre de délit de cruauté envers un prisonnier et de complot.

Lire la suite sur @ Gentside