Cette découverte macabre sur un vieux matelas de Michel Fourniret fait froid dans le dos

Une terrible découverte a attendu les enquêteurs scientifiques lors de l’examen d’un vieux matelas de Michel Fourniret. Explications.

Selon le journal Le Parisien, la police aurait trouvé sur ce vieux matelas, saisi au domicile de la sœur défunte de celui qu’on nomme l’Ogre des Ardennes, 10 traces d’ADN bien distincts. Une découverte macabre qui relance la question du véritable nombre des victimes de Michel Fourniret.

Quelques jours plus tard, ils trouvaient des traces infimes de l’ADN de la petite fille de 9 ans sur les extrémités du matelas. Aujourd’hui son ADN n’est plus le seul.

En effet, les policiers s’intéressent de près à ces indices qui pourraient les mener aux affaires non élucidées des années 90 qui pour l’heure ne peuvent être imputées à l’Ogre des Ardennes.

Lire la suite sur @ Ohmymag