Cette femme droguait des enfants et les mettait dans des cercueils. 60 ans plus tard, elle a été nominée pour le prix Nobel de la paix

Au moins 1,5 million d’enfants furent assassinés pendant l’Holocauste, y compris 1,1 million d’enfants juifs, des milliers d’enfants tsiganes, des enfants allemands handicapés physiques et mentaux, des enfants polonais ainsi que des enfants de l’Union soviétique.  Mais au milieu de cette catastrophe et de cette douleur, des héros et des anges de chair et de sang sont apparus pour donner de la force aux faibles et pour guider les personnes sans défense, qui étaient tous victimes de la guerre.

L’un de ces anges était une infirmière polonaise appelée Irena Sendler, qui a fait absolument tout ce qu’elle pouvait pour sauver plus de 2.500 enfants juifs, qui sans son aide auraient fait partie des innombrables victimes innocentes de l’Holocauste.

Lire la suite sur @ Arts-culture