Cette mère de 10 enfants de 5 pères différents vit grâce aux allocations, ne veut pas travailler et apprend à ses enfants à prendre le même chemin

Mandy assume complètement de ne pas vouloir travailler et de percevoir ses allocations « quasi » indûment et apprend à ses enfants sans s’avouer le moindre tort, à suivre son exemple. Elle est déjà grand-mère, et une de ses filles a déjà suivi ses traces.

« Et alors, qu’est-ce que ça peut vous faire que je sois au chômage. Passez votre chemin si ça ne vous plaît pas. J’ai eu mon premier enfant à 18 ans et mon dernier à 36 ans, et je leur ai dit que je voulais 50 petits-enfants avant de mourir. » a-t-elle déclaré non sans une pointe de cynisme.

Lire la suite sur @ Sciencessanté