Cette professeur oblige ses élèves à avoir des rapports sexuels en échange de bonnes notes

En France, 81% des victimes des abus sexuels sont des mineurs. Un chiffre qui fait froid dans le dos d’autant plus que l’abus est perpétré dans la majorité des cas par une personne de l’entourage proche, un membre de la famille, un voisin, un ami de la famille, etc. C’est en fait une enquête soutenue par l’Unicef et réalisée par l’association Mémoire traumatique qui a conclu que parmi ces 81% de victimes, 51% ont subi des abus sexuels avant l’âge de 11 ans.

L’abus sexuel est une épreuve que les mineurs subissent souvent dans le silence et même une fois les langues déliées, les victimes sont malheureusement peu soutenues en raison du lien de parenté de l’agresseur (un père, un oncle ou un frère). L’abus peut également se produire dans l’enceinte de l’école ou par un enseignant comme ce qui est arrivé à ces élèves.

Lire la suite sur @ Arts-culture