Chambéry : Un jeune homme accusé d’avoir harcelé et poussé sa compagne au suicide a été relaxé

Ce vendredi 26 juin, le tribunal de Chambéry a rendu son verdict sur l’affaire Mélissa Perrot. Le compagnon de la jeune femme de 23 ans est accusé de l’avoir harcelé et poussé au suicide, mais la justice a décidé de le relaxer indiquant qu’il n’y avait « pas de lien de causalité » entre les paroles du jeune homme et le suicide de Mélissa.

« Le harcèlement, elle l’a subi pendant 5 mois. Elle a changé. On l’a tous vu changer, tous ses amis l’ont vu changer », a-t-elle ajouté. « On a l’impression que l’on ne pourra jamais prouver que le harcèlement amène au suicide. Et ça, je ne l’accepte pas », a déclaré la mère de Mélissa.

Lire la suite sur @ Vonjour