Chevaux mutilés : Une nouvelle victime de lacérations en Loire-Atlantique

Les attaques d’équidés se succèdent dans toute la France depuis plusieurs mois, sans qu’aucune explication ne soit encore trouvée. Plus d’une trentaine de cas ont été recensés dans une vingtaine de départements.

Il y a quelques jours, Pauline Sarrazin, propriétaire d’une jument tuée près de Dieppe, a créé le groupe Facebook « Justice pour nos chevaux »​ pour « regrouper les propriétaires victimes et inviter le milieu équin à la vigilance ».
 

Lire la suite sur @ Vonjour