Chine: avec la deuxième vague de contamination, des villes sont déjà reconfinées…

En effet, dès le 9 avril, des spécialistes de la modélisation des épidémies avaient lancé un avertissement à la Chine après la levée du confinement en demandant au pays de se déconfiner de manière progressives.

Depuis quelques jours, la province du Heilongjiang a enregistré une hausse de cas dits « importés » qui viennent de notamment de Chinois qui étaient en Russie et qui ont pu revenir dans leurs pays avec la fin du confinement.

Logiquement, de nombreux foyers de contamination ont été signalés comme dans la ville d’Harbin, capitale de la province de Heilongjiang. Par conséquence, les personnes et les véhicules provenant de l’extérieur de la ville sont désormais interdits d’entrée dans les quartiers résidentiels.