Chine: le gouvernement fédéral doit durcir le ton, clame l’opposition

OTTAWA — Le député conservateur Michael Chong exhorte le ministre des Affaires étrangères François-Philippe Champagne à adopter une approche plus cohérente et de durcir le ton envers la Chine.

Le porte-parole du Parti conservateur en matière d’affaires étrangères a lancé au ministre, mardi, devant un comité de la Chambre des communes, que le gouvernement doit montrer aux Canadiens comment il entend réagir face à l’intimidation croissante dont fait preuve la Chine envers des citoyens canadiens d’origine chinoise vivant au Canada.

Michael Chong estime que le gouvernement n’est pas cohérent lorsqu’il durcit le ton publiquement contre la Chine pendant que son ambassadeur continue de prêcher pour accroître les échanges commerciaux avec l’État chinois.