Chloroquine : Ségolène Royal supprime ses tweets prônant son utilisation contre le Covid-19

Une nouvelle étude sur le traitement à la chloroquine contre le Covid-19 démontre son inefficacité, voire sa dangerosité. Ségolène Royal, qui prônait jusqu’ici son utilisation, s’est empressée de supprimer ses tweets à ce sujet.

Vendredi, une nouvelle étude sur le traitement à la chloroquine a été publiée. Elle a démontré son inefficacité voire sa dangerosité chez les patients atteints de Covid-19. Selon cette étude, ces molécules augmentent même le risque de décès et d’arythmie cardiaque.

Depuis le début de la pandémie, le traitement à la chloroquine nourrit un profond débat. Il avait finalement été autorisé par décret pour soigner les malades du Covid-19 à l’hôpital uniquement et seulement pour les cas graves sur décision collégiale des médecins.