«Cloîtrée à l’hôpital»: accoucher d’un bébé prématuré pendant la pandémie

Isabelle Roy s’est rendue à l’hôpital le 22 juillet dernier pour une échographie, alors qu’elle en était à sa 31e semaine de grossesse. Ses rendez-vous de suivi étaient plus fréquents en raison de son diabète gestationnel, mais la Gatinoise était confiante en vue de son deuxième accouchement. La naissance de son premier enfant s’était déroulée sans anicroche, et rien ne laissait présager qu’il en serait autrement cette fois-ci.

Ce jour-là, Isabelle était particulièrement enthousiaste, parce qu’après son rendez-vous, deux semaines de camping l’attendaient en compagnie de son conjoint et de son fils de trois ans. 

Lors de cette échographie, il était attendu que la fille d’Isabelle bouge et que ses poumons montrent des signes d’activation.