Colombie : 118 militaires feraient l’objet d’une enquête pour des abus sexuels sur mineurs

Sur les 118 militaires et fonctionnaires de l’armée, 45 ont été licenciés, tandis que les 73 autres font l’objet d’enquêtes criminelles et disciplinaires de la part du procureur général et des bureaux du procureur, a déclaré le général Eduardo Zapateiro lors d’une conférence de presse virtuelle.

L’armée a une « tolérance zéro » pour les abus sexuels commis par les membres de ses rangs, a déclaré M. Zapateiro, en se référant aux chiffres d’une étude sur l’armée remontant à quatre ans.

M. Zapateiro a nié qu’un effort systématique ait été fait pour protéger les membres de l’armée impliqués dans des actes de violence sexuelle contre des mineurs et a déclaré que tous les soldats avaient reçu une formation sur les droits de l’homme.