Comment reconnaître les symptômes d’un AVC ?

Le 29 octobre, c’est la Journée mondiale de l’AVC, une pathologie très répandue qui compte parmi les principales causes de mortalité en France.

La cause la plus courante (80% des cas), c’est l’accident ischémique : il y a un obstacle dans une artère cérébrale qui occasionne une baisse de l’apport en sang.

La 2ème cause la plus fréquente (40 à 50%) est l’athérosclérose : lorsqu’une plaque de lipides s’installe au niveau de la paroi de l’artère.

Enfin, la dernière cause d’AVC est l’hémorragie cérébrale (20% des cas). Elle peut être due à une rupture d’anévrisme, de l’hypertension artérielle, des problèmes de coagulation ou une tumeur cérébrale.