Comparé à Pol Pot, Paul St-Pierre-Plamondon obtient des excuses

Un chercheur de l’Université Concordia a présenté ses excuses pour avoir comparé le chef du Parti québécois Paul St-Pierre Plamondon au dictateur génocidaire cambodgien Pol Pot.

Paul Pot, Saloth Sâr de son vrai nom, était le chef des Khmers rouges, un mouvement communiste radical qui a fait régner la terreur au Cambodge de 1975 à 1979.

Le tweet a été effacé, mais le politicien continuait lundi matin de réclamer des excuses publics de la part du chercheur et de l’université. 

Celles-ci sont finalement venues lundi après-midi, lorsque M. Matthews a affirmé dans un nouveau tweet regretter son «choix de mots».

«Je n’avais pas l’intention d’insulter M.Plamondon, qui est une personnalité publique et le chef d’un parti politique», a-t-il ajouté. «Mon commentaire sarcastique a été fait à titre de citoyen privé mais j’aurais dû trouver une autre façon de l’exprimer.»