Confinement : à New York et en France, des militants appellent à la suspension des loyers

Le confinement est une situation particulièrement difficile à vivre pour des millions de personnes qui se retrouvent sans travail, parfois même sans épargne, et ne savent pas comment elles vont pouvoir régler les dépenses élémentaires.

La ville de New York est l’une des plus durement touchées par le coronavirus aux États-Unis. Elle doit également faire face à une explosion du nombre de nouveaux chômeurs. Plus d’un million de personnes ont perdu leur emploi en seulement un mois.

Les associations de défense des locataires à New York «Housing Justice for All» et «Metropolitan Council on Housing» ont déclaré qu’avec «autant de New-Yorkais incapables de payer leur loyer dans un futur proche, cette crise n’est pas soutenable et demande des actions concrètes».