Contagion du coronavirus : comment se transmet le virus ?

Depuis le début de l’épidémie, l’hypothèse selon laquelle le coronavirus pourrait aussi se transmettre par les aérosols fait l’objet de nombreuses spéculations et n’est pas encore démontrée. La question est d’abord de savoir si des virions infectieux (particules virales) peuvent se trouver aéroportés, autrement dit transportés par l’air. S’il semble acquis que les gouttelettes expurgées lors d’une toux ou d’un éternuement tombent le plus souvent en direction du sol, en raison de leur poids, des gouttelettes plus petites, de l’ordre de 5 µm, pourraient théoriquement rester suspendues dans l’air et même “voyager” sur plusieurs mètres. 

L’équipe de recherche a conclu que “le SARS-CoV-2 (covid-19) était largement distribué dans l’air et sur la surface d’objets dans les services de réanimation et de soins généraux, ce qui implique un risque potentiellement élevé de contamination pour les personnels soignants et les autres contacts proches”. Les chercheurs ont identifié que “la distance maximale de transmission d’un aérosol de SARS-CoV-2 pourrait être de quatre mètres”.