Cookies : Google et Amazon condamnés à de lourdes amendes par la CNIL

La CNIL a annoncé jeudi avoir infligé des amendes de respectivement 100 millions et 35 millions d’euros à Google et Amazon pour non-respect de la législation sur les cookies, les traceurs publicitaires.

La CNIL a déclaré qu’Amazon et Google avaient 90 jours pour modifier les bannières d’information qu’ils montrent aux utilisateurs sur les cookies. S’ils n’effectuent pas les modifications nécessaires, ils s’exposent à une astreinte de 100 000 euros par jour jusqu’à ce que les modifications soient effectuées.

Après l’annonce de la décision de la CNIL, un porte-parole de Google a déclaré : « Les personnes qui utilisent Google s’attendent à ce que nous respections leur vie privée, qu’elles aient un compte Google ou non. Nous maintenons notre réputation de fournir des informations et des contrôles clairs, une solide gouvernance interne des données, une infrastructure sécurisée et, surtout, des produits utiles ».