Coronavirus : ces “fêtes de confinement” qui tournent au drame

Si le mot d’ordre est de rester chez soi, certains jeunes ne semblent pas prendre le message au sérieux. Certains ont même participé à des fêtes de confinement qui se sont terminées de manière dramatique.

“Ce n’est pas un jeu vidéo. Les gens meurent vraiment ici” c’est le cris d’alerte lancé par le virologue belge Marc Van Ranst, invité de l’émission “De Afsrpaak”, diffusée sur la VRT.

Le virologue belge Marc Van Ranst insite : “Nous n’atteignons pas encore suffisamment certains groupes avec notre communication, les jeunes notamment”.

Afin de sensibiliser davantage les jeunes, qui ne sont pas plus épargnés que les personnes plus âgées, Marc Van Ranst pense qu’une communication “intimidante” pourrait certainement avec un impact plus fort sur la jeunesse.

Lire la suite sur @ Ohmymag