Coronavirus chez l’enfant : nouvelles inquiétudes sur leur contamination et leur conagiosité

Dans le détail, l’hôpital de la Charité, avec l’aide de plusieurs laboratoires de virologie de la capitale allemande, a testé 59 831 patients pour suspicion du Covid-19 entre le 26 janvier à la fin avril 2020. 3 712 (soit 6,2 %) des tests ont reçu un résultat positif. Deux catégories ont été créées. La première catégorisation était basée sur les tranches d’âge : de 1 à 10 ans, de 11 à 20 ans, de 21 à 30 ans, de 31 à 40 ans, de 41 à 50 ans, de 51 à 60 ans, de 61 à 70 ans, de 71 à 80 ans, de 81 à 90 ans et de 91 à 100 ans. La seconde sur des fourchettes “sociales” plus larges : maternelle (0-6 ans), école primaire
(7-11 ans), lycée (12-19 ans), université (20-25 ans), adulte (26-45 ans) et adulte(plus de 45 ans). Si le taux de détection s’avère plus faible chez les enfants, cela ne change rien au constat établi par l’équipe de chercheurs, assure l’étude qui rappelle que les tests ont été réalisés principalement en fonction des symptômes.

Lire la suite sur @ Linternaute