Coronavirus: l’Amérique latine est-elle prête à affronter le pire?

Deux mois après l’apparition d’un premier cas à Sao Paulo, la maladie a fait plus de 10.000 morts et infecté quelque 200.000 personnes dans cette région de plus d’un milliard d’habitants, encore loin des bilans aux États-Unis ou dans plusieurs pays européens.

Le Brésil arrive en tête pour le nombre de morts (5.017), suivi du Mexique (1.732 ), du Pérou (943), de l’Equateur (900), de la République dominicaine (301) et de la Colombie (278), selon un décompte de l’AFP établi jeudi à 18H00 GMT à partir de sources officielles. Même si des observateurs estiment que ces chiffres sont parfois largement sous-estimés.

La rapidité de réaction de la plupart des gouvernements, qui ont fermé les frontières, décrété des mesures de confinement, et parfois même des couvre-feux, leur a permis de gagner du temps pour renforcer leurs capacités de soins et s’approvisionner en équipements.

Lire la suite sur @ Linternaute