Coronavirus : Les États-Unis ont acheté l’intégralité des stocks de remdesivir

Pendant les trois prochains mois, aucun autre pays ne pourra acheter du remdesivir, ce médicament qui accélère le rétablissement du Covid-19.

Les États-Unis ont acheté pratiquement l’intégralité des stocks de remdesivir, n’en laissant aucun pour les autres pays du monde durant les trois prochains mois, selon The Guardian.

Le professeur Andrew Hill, chercheur à l’Université de Liverpool confirme cette information : « Ils ont accès à la majeure partie de l’approvisionnement en médicaments [de remdesivir], il n’y a donc rien pour l’Europe »

Les 140 000 premières doses, fournies aux essais de médicaments dans le monde, ont déjà été épuisées.

Dans une lettre ouverte publiée lundi, le patron de Gilead, Daniel O’Day, indique avoir fixé « un prix de 390 dollars (348 euros) par flacon » de remdevisir « pour les gouvernements des pays développés », soit environ 2340 dollars (2 088 euros) pour un traitement typique de cinq jours.