Coronavirus: les forains lancent un cri d’alarme car ils se sentent lésés par l’État

C’est donc avec une quarantaine de camions qu’ils se sont installées et ont semé la pagaille à Lyon, notamment pour dénoncer l’annulation de « La Vogue des marrons« , une fête centenaire sur Lyon qui représente entre 50% et 60% de leur chiffre d’affaire annuel !

Chez nous la colère monte et le seul moyen de se faire entendre, c’est prendre notre camion, notre matériel et faire un petit peu de bruit« .point 126 | 1

Selon Thierry Boulet, un de leur représentant: « On ne peut plus faire face. C’est un cri d’alarme que nous tirons aujourd’hui. Personne ne vient à notre aide, on est les grands oubliés de l’État français, on est à l’agonie« .