Coronavirus: “Parlez (de nouveau) dans l’Hygiaphone !”

Pharmacies, buralistes, banques, caisses des hypermarchés: tous les lieux restés ouverts ou bientôt rouverts au public en demandent, faisant le bonheur de fabricants plus ou moins débutants.

Chez Fichet, groupe de 128 millions d’euros de chiffre d’affaires qui détient la marque déposée historique “Hygiaphone”, le téléphone a commencé à sonner avant le confinement, “fin février-début mars”, indique Arnaud Boulas, responsable commercial: “Il y a eu des pharmacies, quelques grosses entreprises, des administrations, des mairies, des commissariats, et on a commencé à faire du stock”.

“Avec ce qui nous arrive aujourd’hui, on a de plus en plus de clients qui après le confinement souhaitent revenir sur des solutions de protection de leurs salariés à l’accueil”, ajoute-t-il auprès de l’AFP, évoquant “un rebond exponentiel des commandes”.