Coronavirus: sans revenus, le foot français avance dans l’inconnu

En effet, tous les dirigeants interrogés ces dernières semaines ne se faisaient guère d’illusions quant au versement des dernières tranches de droits télévisés de la saison –actuellement gelées par beIN Sports et Canal+– en cas de suspension définitive du championnat.

Si celle-ci vient à être entérinée dans les prochains jours par la semaine passée par la Ligue de football professionnel (LFP), comme c’est la tendance, les quelques dizaines de millions d’euros négociés auprès de Canal+ et beIN Sports correspondant aux matches déjà joués (37 M EUR pour Canal, environ 10 pour beIN selon L’Equipe) risquent donc d’être les derniers revenus des clubs avant une longue traversée du désert.