Couvre-feu : Comment sera-t-il contrôlé et sanctionné ?

Ce mercredi 14 octobre, Emmanuel Macron s’est exprimé sur la crise sanitaire qui frappe notre pays. Le président de la République a commencé son discours ainsi : « Nous sommes dans une situation préoccupante et qui justifie que nous ne soyons ni inactifs, ni dans la panique, nous sommes dans la deuxième vague« .

Ainsi, le président de la République a annoncé un couvre-feu dans la région Ile-de-France et huit métropoles : Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, St-Etienne et Toulouse pendant 4 à 6 semaines.

Gérald Darmanin a déclaré : « 12.000 policiers et gendarmes seront spécialement chargés, chaque nuit, de vérifier les interdictions ».

Le ministre de l’Intérieur détaille : « Une amende de 135 euros, la même que pendant le confinement, et s’il y a réitération, au bout de trois fois, six mois d’emprisonnement possible et 3750 euros d’amende« .

Lire la suite sur @ Vonjour