Covid-19 : la situation à Paris semble rapidement s’aggraver

Dans la capitale, où les bars ont dû fermer leurs portes lundi à 22 heures en raison de l’entrée en vigueur de nouvelles restrictions, les hôpitaux ont déclaré aux médias français qu’ils allaient devoir commencer à reprogrammer les opérations prévues en raison de l’augmentation du flux de patients pour la Covid-19.

Paris et sa banlieue ont été particulièrement touchés par la première vague d’infections du virus en mars et les autorités restent méfiantes face à la situation actuelle qui voit les infections s’aggraver.

L’ARS Île-de-France a également déclaré aux médias français que ses unités régionales de soins intensifs se remplissaient de patients atteints de Covid-19, qui occupaient désormais 30 % des capacités de leurs unités régionales de soins intensifs (344 lits sur environ 1 040).