Covid-19 : le Danemark va abattre 17 millions de visons

17 millions de visons seront abattus pour tenter d’arrêter la propagation d’une mutation du coronavirus.

Certaines régions du Danemark vont être confrontées à de nouvelles mesures de confinement plus sévères après que les autorités sanitaires ont découvert une souche du Covid-19  mutant chez les visons et les habitants du nord du pays.

Le gouvernement a déclaré qu’il abattrait tous les visons pour prévenir la contagion humaine avec un coronavirus muté, qui, selon les autorités, pourrait être plus résistant aux futurs vaccins destinés à la population.

La décision d’abattre jusqu’à 17 millions d’animaux, qui pourrait coûter à l’État plus de 800 millions de dollars, a incité certains législateurs à exiger de voir les preuves qui sous-tendent cette décision.