Covid-19 : Le futur vaccin est-il dangereux ?

A l’heure où le virus Sars-CoV-2 a touché les quatre coins de la planète avec plus d’1,2 millions de décès dans le monde, la fin de la pandémie et un retour à la “vie normale” sont conditionnés à la mise au point d’un vaccin. La compétition pour y parvenir a pris une envergure planétaire. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), une dizaine de vaccins seraient actuellement en phase 3 des essais cliniques. L’ultime étape de validation qui implique l’administration d’un vaccin ou d’un placebo à des milliers de participants pour démontrer son efficacité potentielle ou identifier la survenue d’effets indésirables.

Début septembre, l’essai d’Oxford et d’Astra Zeneca a subi une interruption suite à l’apparition d’une maladie inexpliquée chez un participant. Il a néanmoins repris quelques jours plus tard au Royaume-Uni ainsi que dans d’autres pays, sauf aux Etats-Unis. En octobre, Johnson & Johnson a également suspendu son essai pour les mêmes raisons, suivi par la société pharmaceutique Eli Lilly, dont l’essai porte sur un traitement expérimental aux anticorps chez des patients hospitalisés, comme l’indique Le Figaro. Mais ce serait plutôt une bonne chose.

Lire la suite sur @ Incroyable