Covid-19 : Le manque de masques, blouses et gants persiste dans les hôpitaux

Selon une enquête du Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes réanimateurs élargi (SNPHARe) rendue publique mardi 21 avril, la situation dans les hôpitaux s’est globalement améliorée mais l’accès à certains équipements de protection reste souvent contingenté pour les professionnels.

Le SNPHARe a réalisé un sondage en ligne du 7 au 17 avril, qui a recueilli 1 305 réponses, quasi-exclusivement de médecins.point 168 | Sur l’ensemble des réponses récoltées, 26 % déclaraient avoir accès en début de crise à un équipement de protection individuel complet (masque, blouse ou surblouse et lunettes) ainsi qu’à des solutions hydroalcooliques en quantité suffisante.point 402 |

L’accès aux solutions hydroalcooliques a été sensiblement facilité. Alors que 10 % du panel déclarait n’en avoir pas ou pas assez au début de l’épidémie, seuls 5 % font toujours ce constat aujourd’hui. Pour tous les autres, le solutions hydroalcooliques est en libre accès ou contingenté mais en quantité suffisante.

Lire la suite sur @ Vonjour