Covid-19 : le président du Turkménistan assure que la réglisse serait un remède

Le président du Turkménistan a assuré que « la réglisse empêche le développement du coronavirus » et que « même une faible concentration d’un extrait aqueux de réglisse a un effet neutralisant », sans fournir aucune preuve scientifique pour ses déclarations.

Constatant que le Turkménistan dispose de « réserves suffisantes » de réglisse, il a chargé l’Académie nationale des sciences de mener des études sur les effets bénéfiques supposés de cette plante aromatique.

Alors que la vaccination doit débuter en France ce dimanche, certains pays proposent d’autres solutions pour lutter contre le coronavirus. Ainsi, ce samedi, le président du Turkménistan a assuré que la réglisse pourrait servir de remède contre le Covid-19. Cette « recette miracle » est vantée dans ce pays reclus et autoritaire d’Asie centrale qui s’assure ainsi d’être épargné par la pandémie.