COVID-19: l’immunité pourrait durer très longtemps, selon une étude

MONTRÉAL — Les bonnes nouvelles se bousculent dans la lutte à la pandémie de la COVID-19: après les deux vaccins prometteurs annoncés au cours des derniers jours, une nouvelle étude laisse entendre que l’immunité face au coronavirus pourrait durer plusieurs mois.

Mise en ligne par des chercheurs américains sur le site de prépublication bioRxiv, cette étude indique que les patients qui ont survécu au SRAS-CoV-2 disposent toujours, huit mois plus tard, d’assez de cellules immunitaires pour combattre à nouveau le virus.

«C’est effectivement une bonne nouvelle de savoir qu’au moins huit mois après on trouve encore des anticorps et une immunité cellulaire qui semble protéger contre la maladie, a commenté la docteure Caroline Quach-Thanh, du CHU Sainte-Justine.