Covid-19 : Qui sont les « supercontaminateurs » ?

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, il est apparu évident que certaines personnes sont responsables de la propagation à grande échelle.

En janvier dernier, avant que la pandémie ne soit officiellement déclarée – alors qu’on estimait à environ 500 le nombre de personnes infectées et que moins de 20 personnes étaient décédées – un patient de Wuhan, en Chine, aurait transmis la maladie à 14 soignants.

Plus récemment, en mars, on a découvert qu’un seul membre d’une chorale de l’État de Washington avait infecté 52 autres personnes au cours d’une séance d’entraînement de deux heures et demie.

Ces personnes ont été appelées « supercontaminateurs« , mais sont-ils vraiment différents du reste d’entre nous ?