D’après une étude, le baume à lèvres freinerait la propagation du Covid-19

Cette étude portant sur le baume à lèvres, menée durant plusieurs mois, a révélé que la projection de salive était moindre lorsque la personne qui parlait portait du baume à lèvre. Ce sont en effet les microgouttelettes que l’on projette en parlant qui sont responsable de la propagation du virus. Et le fait de porter du baume à lèvres réduirait ces microgouttelettes par quatre.

Ce n’est donc pas une solution miracle, mais pour un virus d’une telle ampleur, quatre fois moins de projections, c’est toujours bon à prendre !

Manouk Abrakian, un chercheur montpelliérain à affirmer à France Bleu : « Oui, le baume à lèvre réduit les émissions de gouttelettes pour les consonnes plausibles comme le ‘p’ ».