Décentralisation: Dubé ouvert aux revendications d’un groupe de médecins

Le groupe de médecins soutient que des décisions locales ont été bloquées par des gestionnaires des structures régionales, dans les Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS), et que des patients en sont morts durant la pandémie.

Ils ont remis un rapport en juin, mais le ministre de la Santé, Christian Dubé, dit ne pas en avoir pris connaissance.

En conférence de presse jeudi au parlement, il a affirmé que la réforme du ministre libéral de la Santé, Gaétan Barrette, en 2015, avait eu des effets «excessivement négatifs». Plus de 1000 postes de cadres avaient alors été abolis. M. Dubé dit vouloir changer la gouverne, mais pas la structure.