Déconfinement ou pas, les frontières restent fermées

“Il est très probable que les frontières internationales resteront partiellement fermées au moins jusqu’à ce que la pandémie soit sous contrôle à la fois en Europe et aux Etats-Unis, ce qui n’arrivera pas au même moment”, explique à l’AFP Luigi Scazzieri, spécialiste des migrations et des relations transatlantiques au cercle de réflexion Centre for European Reform.

“Mais même après la levée des restrictions, il ne faut pas s’attendre à un retour à la normale: de possibles mesures de quarantaine, mais aussi la peur, risquent de continuer à affecter le tourisme et, dans une moindre mesure, les voyages d’affaires”, prévient-il.

Or, la fermeture des frontières a déjà des conséquences économiques dramatiques, pour les compagnies aériennes, le secteur aéronautique et les innombrables secteurs (commerces, restaurants, hôtels…) qui vivent du tourisme.