Découverte macabre : Plusieurs langues étaient dans des pots sous une maison

Les multiples récipients de langues auraient appartenu à un pathologiste, le Dr Ronald Baughman, qui a travaillé à l’université de Floride dans les années 60 et 70.

Le Dr Baughman a déclaré qu’il voulait utiliser les spécimens pour une autre recherche et qu’il gardait des langues humaines dans une petite partie de la maison qu’il partageait avec son ex-femme. Ils avaient tout simplement oublié les pots entreposés sous leur maison.

Les conteneurs blancs sont étiquetés avec des dates et des noms, et selon les rapports, ils contiennent environ 4 litres de restes humains.

Dans une interview accordée à la LADbible, Bryce, un inspecteur de l’habitat, a déclaré « Le vide sanitaire est un espace sombre et sale sous certaines maisons que les gens trouvent généralement très claustrophobie. En tant qu’inspecteur des fondations, je rampe à travers ces espaces sur mon ventre pour évaluer les dommages structurels.