Dépistage du coronavirus : pourrez-vous demander un test le 11 mai ?

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Edouard Philippe a annoncé, lundi 28 avril 2020, qu’à “la sortie du confinement, nous serons en capacité de massifier nos tests.  Nous nous sommes fixés l’objectif de réaliser au moins 700 000 tests virologiques [PCR] par semaine.” Pourquoi ce nombre ? Parce que le Conseil scientifique prévoit, à l’heure du déconfinement, entre 1 000 à 3 000 cas par jour. De plus, à chaque nouveau cas “il faudra tester entre 20 à 25 personnes ayant croisé le malade dans les jours précédents”. Ce chiffre de 525 000 tests permet une marge pour “mener des campagnes de dépistage comme celles réalisées dans les EHPAD notamment.” Pour atteindre ces cibles, le Ier ministre a détaillé : “Nous avons fait sauter les verrous qui empêchaient la participation des laboratoires de recherche et des laboratoires vétérinaires à cet effort collectif.” Il a également rappelé la mobilisation des “laboratoires publics et privés qui peuvent, aujourd’hui, monter en charge très rapidement, en terme de capacité.”

Lire la suite sur @ Linternaute