Depuis le début de la crise sanitaire les demandes de RSA ont explosé

Et pendant le confinement, alors que le nombre de bénéficiaires du RSA explosait, le mouvement n’a pas été compensé par des sorties car il a été gelé jusqu’en septembre. Rien qu’à Paris, les bénéficiaires ont augmenté de 12,3% à la fin du mois d’août par rapport au mois de janvier avec 68.000 bénéficiaires, et cette hausse semble avoir touché toute la France…

L’Association des départements de France a estimé que les dépenses liées au RSA avaient augmenté d’environ 9,2% par rapport à l’an dernier et a même atteint 16,7% dans le département de la Corrèze.