Des corps donnés à la science ont été malheureusement «laissés à la consommation de rats au centre de Paris»

Une enquête sur les «violations de l’intégrité d’un cadavre» a été remise aux magistrats par les procureurs qui ont géré la phase initiale de l’enquête après que le magazine l’Express a rapporté le scandale en novembre dernier. Des corps d’hommes et de femmes abîmés, démembrés et décomposés s’amoncellent dans les chambres froides dudit centre…

L’Express a rapporté que les corps étaient éparpillés nus, démembrés, empilés les uns sur les autres, avec une tête coupée là sur le sol, décrivant la scène, photographiée en 2016, comme ressemblant à une fosse commune pour les morts. Certaines parties du corps se décomposaient, d’autres gisaient là, mâchées par des rats au milieu de sacs poubelles débordants contenant des morceaux de chair.