Des élèves mi’kmaq se sentent mis de côté par une décision du Nouveau-Brunswick

LISTUGUJ, Qc — Une communauté mi’kmaq du Québec se demande pourquoi ses élèves ne peuvent plus se rendre au Nouveau-Brunswick où se trouve leur école secondaire.

Environ 100 élèves de la Première Nation de Listuguj traversent un pont vers Campbellton, au Nouveau-Brunswick, chaque jour de la semaine pour assister à leurs cours à l’école secondaire Sugarloaf.

L’un de ces cas a été confirmé à Sugarloaf et l’école a fermé ses portes vendredi. Et tandis que les élèves du Nouveau-Brunswick devraient retourner à l’école jeudi, ceux de la Première Nation de Listuguj et de la région voisine de Pointe-à-la-Croix devront poursuivre leurs études à distance.