Des enseignants portent des jupes en classe pour protester contre le renvoi d’un élève qui en portait une

Des enseignants espagnols sont solidaires d’un élève qui a été renvoyé l’année dernière pour avoir porté une jupe en classe et se présentent eux-mêmes en jupe à leur travail. Cette action s’inscrit dans le cadre du mouvement « Les vêtements n’ont pas de genre » (#laropanotienegenero), qui vise à mettre un terme aux stéréotypes de genre dans ce pays européen. Récemment, le mouvement a connu un grand regain d’attention à la fois dans la vie réelle, en ligne et dans les médias, car davantage d’enseignants masculins ont rejoint la cause.

Au début du mois de mai 2021, Manuel Ortega, âgé de 37 ans, et Borja Velázquez, âgé de 36 ans, ont commencé à se présenter en classe vêtus de jupes, en réponse à un cas récent d’intimidation à l’école primaire Virgen de Sacedon à Valladolid où ils travaillent. Dans ce cas particulier, un garçon a été victime d’intimidation parce qu’il portait un sweat-shirt de type anime. Après avoir subi des insultes homophobes, il a décidé de retirer le vêtement. Naturellement, Ortega et Velázquez ont été outrés par les brimades dont ils ont été témoins dans leur école et ont décidé de rejoindre le mouvement afin de promouvoir la tolérance, le respect et la diversité.

Lire la suite sur @ Ipnoze