Des fermes verticales contrôlées par des robots pourraient être le futur

Ce système est si efficace qu’il utilise 99 % de terre et 95 % d’eau en moins que les opérations agricoles normales.

Le National Geographic a récemment prédit que d’ici 2050, il y aura plus de deux milliards de bouches supplémentaires à nourrir alors que les terres irrigables de la Terre resteront essentiellement les mêmes.

Dans 30 ans seulement, près de 70 % de la population mondiale vivra dans les villes. Comment allons-nous produire de la nourriture pour servir une population croissante qui se concentre de plus en plus ?

L’agriculture verticale semble être un outil essentiel pour nourrir ces zones denses – et ce, sans l’empreinte carbone massive qu’entraîne l’expédition de denrées alimentaires depuis des fermes éloignées.