Des magiciens canadiens à la télévision américaine

Avec une quinzaine de tours par émission, c’est quelque 150 tours que Leclerc, Ramsay, Barker et Boyer ont dû développer avec l’aide de leurs trois consultants en magie.

Si les grands concepts ont commencé à être établis huit mois avant le début des tournages, qui ont eu lieu de décembre à février, certains tours n’ont été trouvés que quelques minutes avant de les présenter/

«On arrivait sur le plateau et on savait qu’un tour ne fonctionnerait pas. On se disait: “On est en bas d’une piste de ski. Qu’est-ce qu’on peut faire?” On faisait un petit brainstorm pendant que les caméramans attendaient», poursuit Éric Leclerc.

Avec une pandémie qui bat son plein, le magicien de 39 ans ne cache pas que les tournages étaient accompagnés de leurs lots de défis.

Lire la suite sur @ L\'express