Des pirates s’emparent de données sur des policiers de la SQ

Des milliers de policiers et ex-policiers de la Sûreté du Québec (SQ) sont les victimes collatérales d’un vol de données survenu dans les serveurs d’une firme informatique de Terrebonne, Xpertdoc.

La SQ a confirmé, mercredi en fin d’après-midi, avoir ouvert une enquête officielle après avoir reçu une plainte formelle dans le dossier.

D’après les informations obtenues auprès du Syndicat des policières et des policiers provinciaux du Québec (APPQ), la firme visée par le vol est un ancien sous-traitant qui s’occupait de la gestion des données du programme d’assurance collective du syndicat.

Cette firme aurait été la cible d’une attaque de type rançongiciel, c’est-à-dire que des pirates prennent possession de données et exigent une rançon avant d’y redonner accès à son propriétaire.