Des scientifiques développent le premier vaccin « smart patch » contre le COVID-19

Des scientifiques de l’université de Swansea au Pays de Galles s’efforcent de mettre au point le premier vaccin « smart patch » contre le coronavirus. Le patch utilisera des micro-aiguilles pour administrer le vaccin contre la Covid-19 et pour contrôler son efficacité sur le patient en suivant la réponse immunitaire du corps.

L’équipe de recherche prévoit de mettre au point un prototype d’ici la fin mars, dans l’espoir qu’il puisse être soumis à des essais cliniques et finalement mis à la disposition du public, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de coronavirus. Les scientifiques du centre de recherche IMPACT de Swansea espèrent mener des études cliniques sur les humains en partenariat avec l’Imperial College London dans le but de mettre le dispositif à disposition du public d’ici trois ans.