Des utilisateurs de l’application TikTok ont saboté le meeting de Donald Trump à Tulsa

Maintenant, le président américain doit affronter le déballage public de son ancien conseiller, John Bolton.point 97 | 1

Cependant, Donald Trump pouvait compter sur le soutien de certains américains prêts à faire le déplacement à Tulsa malgré l’épidémie de coronavirus encore bien présente.

Seulement, lorsque les reporters étaient sur place le jour du meeting, ils ont constaté que le BOK Center, où avait lieu l’évènement, était à moitié vide alors qu’il contient 19 000 places. De plus, les autres lieux prévus pour accueillir la foule aux alentours étaient tous fermés.

L’équipe de campagne de Donald Trump a prétendu que des opposants violents avaient empêché la foule de rentrer dans le BOK Center mais ce n’était pas le cas.

Lire la suite sur @ Vonjour