Destruction massive: la Russie a déclassifié les images de sa bombe nucléaire « Tsar Bomba »

Pour fêter les 75 ans de l’agence nucléaire russe Rosatom, le Kremlin a déclassifié les images de la détonation du 30 octobre 1961, de la bombe H RDS-220 “Tsar bomba”.

L’arme ultra-puissante a été testée à 4 kilomètres au-dessus du sol de l’arctique mais sa puissance l’a rendu visible à plus de 1000 km de distance et même en explosant en l’air, elle a causé un tremblement de terre de 5.0 sur l’échelle de Richter…

Mais ce n’est pas tout, son pouvoir de destruction équivaut à 50 mégatonnes de TNT et pourrait raser une ville comme Paris ou Londres en… 40 secondes !

Lors de cet essai secret mené pendant la guerre froide, les Etats-Unis ont détecté l’explosion grâce à ses systèmes de surveillance. Cependant, après cet unique essai, la Russie a abandonné sa « Tsar Bomba » car elle était peu pratique à utiliser et à transporter.