Deuil d’un enfant: les parlementaires ont donné leur feu vert pour un congé de 15 jours

Alors qu’au mois de février une polémique avait été déclenchée à ce sujet, ce mardi 26 mai, la proposition de loi a été votée à unanimité…

La proposition de loi centriste pour accompagner les familles après le décès d’un enfant, qui a été un échec au début de l’année 2020, a été définitivement adopté par le parlement ce mardi 26 mai par un vote à l’unanimité de l’Assemblé.

Guy Bricout (UDI-Agir) avait proposé cette loi en première lecture à la fin du mois de janvier mais les LREM avaient provoqué une vague d’indignation en amputant le texte de sa mesure phare, passé le congé de deuil à 12 jours contre 5 jusqu’à présent…