Didier Raoult avait-il raison sur la chloroquine ? Le journal qui a publié l’étude sur ses dangers la remet en cause !

La revue médicale britannique “The Lancet” publie une mise en garde dans son journal concernant les résultats de l’étude sur la dangerosité d’un traitement à base de chloroquine contre le coronavirus. Explications.

Les résultats de l’étude mettaient en avant les risques d’arythmie cardiaque, les autres conséquences possibles, jusqu’au décès. L’étude soulevait également que l’efficacité de ces substances n’avait pas été prouvée jusqu’alors.

Le communiqué du journal “The Lancet” explique qu’un audit indépendant est actuellement en cours concernant la “provenance et la validité des données” de l’étude. En attendant “des résultats attendus très prochainement” la revue scientifique a donc préféré prendre les devants et publié cette mise en garde, avant dans le but d’alerter les lecteurs et par rapport à tous les points contestés depuis la sortie de l’étude.

Lire la suite sur @ Ohmymag