Disparition: Maurice, le célèbre coq de l’Île d’Oléron est mort

Ce coq qui appartenait à Corinne Fesseau était devenu un symbole des traditions rurales face à l’urbanisation.

Mais cette affaire était devenue un symbole des conflits entre autochtones et nouveaux arrivants à la campagne et avait même été relayée par la presse internationale.

De plus, cette affaire a permis de faire voter aux députés une proposition de loi introduisant la notion de « patrimoine sensoriel des campagnes » dans le droit français…

Sa propriétaire, Corinne Fesseau, qui s’occupait de Maurice depuis 6 ans a déclaré: « Il est mort du coryza le mois dernier pendant le confinement. On l’a retrouvé mort au pied du poulailler, on a fait tout ce qu’on a pu. Il était malade depuis des mois.. »